Mes filles disent toujours ” la maison ” quand elles parlent de chez moi, même si je ne vis plus dans la maison dans laquelles elles ont grandi

Nous disons tous ” à la maison ” même si nous habitons un appartement

J’avais un copain qui disait toujours ” chez mes parents ” alors que ses parents s’étaient séparés quand il était bébé et qu’il avait vécu avec sa mère. Chez sa mère donc !

Les personnes qui n’ont pas de famille ou une famille absente pour diverses raisons développent des liens très forts avec des amis qui deviennent leur vraie famille.

Une femme propriétaire d’un café restaurant, bonne cuisinière était devenue comme une mère pour les aviateurs de la base aérienne toute proche à une époque où les militaires rentraient rarement chez eux. Le bâtiment existe toujours et il y a une plaque pour rappeler son histoire

Ce genre d’héroine comme le chante si bien Michel Delpech est devenue rare de nos jours

Ma grand-mère Marcelline (cf ici) qui nourrissait gratuitement d’une omelette un indigent tous les midis en était une. Mais aujourd’hui elle n’aurait pas assez d’œufs pour nourrir tous les indigents

Lors du mariage civil de mon filleul Chris, le maire a fait un long discours sur l’amour et la famille, en précisant que l’amour est important et que la famille considérée comme ringarde est toujours une valeur sûre . À la sortie il a dit à ma sœur qu’il savait à qui il avait affaire (une grande tribu unie !) car la plupart du temps il doit rester prudent et surtout laïc, sinon on le lui reproche.