18/11/2020

Chat réfugié

Lors du premier confinement, Martine a trouvé un chat refugié dans le garage. Il se trouve que c’était une chatte. Le garage qui est celui de Cédirc et Marianne partagé avec Martine est un vrai carphanaüm. Il est plein comme un œuf, établi avec les outils, vélos, cartons divers, congélateur, couvertures, armoires pleines, plus une mezzanine qui à une époque a servi de ” fumoir ” à mes nièces qui y avaient installé une chauffeuse. 

Du temps d’Eugène il restait une place pour ranger une voiture. Ma vieille R5 car il était impossible de ranger la familiale trop grande, pour cela Eugène avait un autre garage à l’autre bout de la ville.  Quand j’ai quitté mes parents, Eugène a abandonné toute idée de se servir du garage pour ranger une voiture. Il faut dire que c’est en pleine ville, il faut ouvrir une lourde porte cochère et passer entre les piétons car il y a presque toujours du monde, donc se garer à moitié sur le trottoir, ouvrir la porte cochère, rentrer la voiture sous le porche, fermer la porte cochère, ouvrir la porte intermédiaire plus légère avec des vitraux, rentrer la voiture dans la cour, fermer la porte intermédiaire, ouvrir le garage… Bref j’étais jeune je le faisais, je ne travaillais pas en voiture, donc je m’en servais rarement et cele ne me gênait pas. 
Donc le garage est devenu encore plus caverne d’Ali Baba et quand Cédric et Marianne se sont installés, eux qui travaillent en voiture, ils ont préféré prendre un abonnement au parking voisin.  

Autant dire  que ce carphanaüm est le rêve pour un chat ! La chatte en question s’est donc trouvé une couverture. Elle n’a eu aucun mal à rentrer car sous la porte du garage il y a un trou. À une époque une fuite dans la cour a conduit à enlever les pavés et à regarder sous le garage ce qui se passait. Sauf que le trou devrait être rebouché mais c’est la copropriété qui paye et le syndic traîne. Cécric a du mettre une planche pour éviter que Martine ne se torde la cheville. Cela ne me regarde pas mais si c’était chez moi je harcelerai le syndic ou alors je ferai réparer en leur envoyant la facture ! 

Bref comme dirait Martine, la chatte surnommée Corona s’installe. Martine la nourrit. Coralie qui n’aime pourtant pas les animaux va la voir tous les jours. Martine dit qu’elle l’emmènera à la Sauvageonne si elle est toujours là quand l’été arrivera. Je suis un peu inquiète car avec Rocky nous allons passer notre temps à craindre qu’il n’en fasse son goûter. 


Cédric met des affiches partout en ville. Car tout le monde suppose que les maîtres sont partis confiner ailleurs et que la pauvre bête a faim. À moins qu’elle ne se soit perdue et ne retrouve plus son chemin. 
Je n’ai jamais vu le chat, car comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai mis du temps à aller voir ma mère. 

Un jour une jeune fille contacte Cédric et lui dit qu’elle vient d’arriver à Ville Natale, qu’elle s’ennuie et qu’elle veut bien prendre Corona. Martine lui prête un panier en osier (un panier de chat à l’ancienne ) la jeune fille dit qu’elle viendra le rapporter et donner des nouvelles de Corona.

Quelques jours plus tard, la jeune fille revient, elle explique à Martine qu’elle est allée chez le vétérinaire à côté. Ni Martine ni Cédric n’auraient pensé à aller chez le vétérinaire, surtout pas en confinement. Bref grace au tatouage, la chatte a retrouvé ses propriétaires qui lui ont offert un oeuf de Pâques en chocolat pour la remercier… Alors que c’est Martine qui aurait du être remerciée ! 
Coralie a été déçue du départ de la chatte, mais elle vit dans une chambre de bonnes à Paris et ses parents ont une phobie des animaux. J’ai vu un jour Cédric pousser un cri un jour où un chaton lui a sauté dessus chez des amis ! Hihi !Nous avons complètement oublié Corona. 

Et ce matin Martine m’apprend qu’il y a un autre chat dans son garage ! Elle ne sait pas si c’est le même, un chat de gouttière ” écaille de tortue” comme il y en a tant. Celui là a l’air plus affamé que le précédent. Martine l’appelle encore Corona peu importe que ce soit le deuxième ou le même. Manivelle l’a vu et dit que c’est une chatte. 

Martine m’a dit que cette fois ci elle ne fera rien pour trouver les propriétaires. Si il y a des gens qui partent en laissant leur chat, tant pis pour eux ! 
Et Martine me redit : si elle est encore là, on l’emmènera à la Sauvageonne…

Glups…. Et c’est là que les ennuis commencent…

Ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit cette phrase !
Devinette : ci dessous : Où est Corona ?

Edit du 19 novembre : Coralie est allée voir le vétéirnaire, c’est donc un chat mâle ni tatoué ni castré. Donc Martine et Coralie veulent le garder et il aura tous les soins dont il a besoin. 

17/11/2020

On a déjà donné !

Il semble que ce second confinement soit bien moins accepté que le premier !  La preuve j’écris sur le sujet alors qu’en mai je m’y refusais.  Plus personne ne se précipite pour faire des apéros visios, plus personne n’applaudit aux fenêtres le soir. Les chaînes de télévision ne sont plus adaptés,  […]

Lire la suite

23/10/2020

Réflexions#59

Je n’ai jamais perdu le moindre parapluie. Par contre j’en ai trouvé beaucoup, le plus souvent des mini noirs pliants, le genre que je n’achète pas (pas assez solides) j’ai une préférence pour les parapluies cannes. Ils sont plus solides et on ne peut pas les oublier. Actuellement j’ai 4 parapluies  […]

Lire la suite

22/10/2020

Écouter (fin)

Un jour Dix-Heures m’a envoyé une suggestion de Podcasts. Bien sûr je connaissais déjà les podcasts, mais je n’avais jamais vraiment trouvé ni cherché quelque chose qui me plaisait, et je n’ai pas non plus de châine de radio favorite. Écouter en replay une émission ne m’intéresse pas, certains ont  […]

Lire la suite

21/10/2020

Écouter

Comme souvent je voulais faire un seul billet et vu la longueur du préambule, il vaut mieux en faire deux ! Je vous préviens tout de suite, écouter n’a rien à voir avec  ” apprendre à écouter “. Vous trouverez tout ça ailleurs .  Pendant le confinement, j’ai fait beaucoup de ménage, de rangement  […]

Lire la suite

19/10/2020

Le mariage : les jours d'après

Ensuite c’est le repos le calme, même si il y a encore des choses à ranger de ci de là.  Camomille et Luc partent le lundi, ainsi que les amis de Athéna et Jim. Puis Artémis ont organise les ” enterrements ” les fameux EVJF et EVG, pratique volée aux américains auquelles je n’ai jamais adhéré, mes  […]

Lire la suite

- page 1 de 321