C’est un dîner raté. Et Dieu sait pourquoi vous l’aviez senti venir.

Non il ne s’agit pas du tout d’un soufflé qui n’est pas monté, d’un rôti brulé ou de patates mal cuites.

C’est autre chose de bien plus subtil. Quelque choses d’impalpable, d’indescriptible.

Des copains avec qui vous avez partagé beaucoup de dîners; et ça se passe toujours bien…

Mais là…. Là comment dire.

C’est presque trop silencieux au début. Comme si on ne se connaissait pas, comme si il y avait une gêne. Cela ne dure pas très longtemps, bien sûr. Ensuite tout le monde parle.

Mais voilà c’est un dîner raté. Pas une conversation qui décolle. Est-ce qu’ils sont tous fatigués ? Est-ce qu’ils ont tous des soucis qu’ils n’ont pas envie de partager ? Ils n’avaient pas envie de venir, mais ils se sont forcés parce que ça ne se fait pas d’annuler à la dernière minute ?

En tout cas ils vous agaçent, là tout de suite, ces amis que vous aimez bien !

Ou alors c’est VOUS tout simplement ! La preuve : vous l’avez senti venir ce dîner raté !

Si c’est chez l’un deux, vous vous demandez ce que vous faîtes là, vous seriez mieux au chaud chez vous à regarder n’importe quoi à la télé ou à finir n’importe quel livre.
Surtout si c’est l’hiver. Il a fallu dégivrer le pare-brise, régler le GPS, trouver une place pour se garer, trop loin… Marcher dans le froid, chercher où vous avez noté le code du digicode…. Alors qu’il fait chaud chez vous sous un plaid.

Si c’est chez vous, vous n’avez qu’une hâte, que ça se termine. Bien sûr ça ne se voit pas, vous faîtes bonne figure, vous riez et parlez comme d’habitude. Mais mentalement vous songez déjà à tout ce qu’il vous reste à faire : Remplir le lave-vaisselle, le mettre en route, secouer la nappe, retirer les rallonges de la table, ranger les chaises. Voilà à quoi vous pensez au lieu de profiter du moment présent.

Il faudrait que le matin la radio et les journaux nous préviennent : ce soir il y aura de nombreux dîners ratés surtout dans la Région des Côtes du Nord.
Ainsi un coup de fil arrangerait tout et éviterait les dégâts :

- Salut les copains ! Vous avez entendu la radio ? Le dîner va être raté ce soir ! Vouss faîtes ce que voulez, je pense que vous devriez reporter ! En tout cas moi je préfère ne pas venir !

Variante :

- Salut les copains ! Vous avez entendu la radio ? Le dîner va être raté ce soir ! Donc désolée, je préfère annuler et reporter ! Ne vous déplacez pas ce soir, ce serait dommage ! Je vous invite la semaine prochaine ! Et j’espère que là, la radio dira que les dîners seront ratés dans la Région des Causses du Sud !