07/11/2018

Petites vacances...

… ou grand week-end.

Après la fermeture de la Sauvageonne en septembre, le couvreur est venu refaire le toit qui fuyait depuis longtemps… J’ai raconté la tempête de grêle et les tuiles qui s’envolaient. Contrairement aux granges, la toiture de la maison était en tuile mécanique, particulièrement laides. Dans les années 60 on ne s’embarassait pas avec la restauration d’origine. Il était temps de remettre des tuiles rondes.

Cependant j’étais assez inquiète. Pour les granges les toits ont été refaits avec les tuiles d’origine. Un toit de grange refait à l’ancienne faite par Jim et Athéna, c’est à dire une tuile au dessus à l’endroit, une autre en creux en dessous. Ce qui reste le plus joli, mais demande plus de travail.

Le deuxième toit a été faite par le couvreur selon le système ” tôle ondulée “. Ce n’est pas une vraie tôle ondulée bien sûr c’est un peu plus élaboré, mais vous voyez le principe. On pose la tuile sur la bosse. Le creux n’est plus une tuile. Si on n’y regarde pas de trop près, cela reste joli. Je suis un peu trop puriste et attachée à l’ancienne méthode, je n’aime pas ce système, mais si on veut du travail à l’ancienne, il faut avoir le portefeuille qui suit…

Pour la maison, donc pas de tuiles à récupérer, Cédric et moi avons choisi les tuiles et c’est cela qui m’inquiétait. Ces tuiles rondes font à la fois le creux et la bosse, et s’emboîtent bien évidement. Le creux n’est plus un creux rond mais un peu plat. J’ai déjà vu ce genre de toit. Cela ressemble à une bande de tuile, comme si on avait posé d’un bloc une bande qui fasse la largeur du toit… Mais là aussi difficile de choisir le haut de gamme car la facture monte vite, d’autant qu’au démontage il a fallu remplacer plusieurs poutres.

Jérémy passait régulièrement voir l’avancement des travaux. Comme il a tendance à trouver que les ouvriers travaillent mal, (ce qui est hélas souvent vrai) cela ne me rassurait pas. Il m’envoyait des photos. Mais Ouf, quand tout a été fini, je me suis dit que le résultat semblait très joli.

J’ai hâte de voir ça de près. Je pars demain. J’irai voirl la Sauvageonne bien sûr, puis je vais chercher Artémis, nous allons chercher Athéna et partons pour deux jours dans les Pyrénées. Ce sont mes filles qui ont eu cette idée de week-end entre filles pour mon anniversaire.
Vous dîtes ? Ça ne se fait pas de demander l’âge à une femme, mais je suis sympa je vous le dis, ce sera pour mes 36 ans !

Depuis la rentrée je suis épuisée, à part quand je me couche à 21 h 30 en semaine, ce qui devient inquiétant. Mais bizarrement je suis très en forme à l’idée de conduire pendant 6 h !

25/10/2018

Le bonjour d'Alfred

Si il y a bien une chose qu’il ne faut jamais me dire c’est ” Passe le bonjour à Marcel “. Non il ne faut pas me le dire, car jamais je ne le ferai ! Je ne vois pas l’intérêt de dire ” T’as l’bonjour d’Alfred “. Si Alfred a envie de dire bonjour à Marcel, qu’il le fasse lui même, et puis le risque  […]

Lire la suite

21/10/2018

Réflex et papier à lettres

Je me suis lancée un défi qui doît être terminé d’ici Noël. Ranger ma cave ! Quand j’ai déménagé, j’ai beaucoup jeté, beaucoup trié, jusqu’au jour où je me suis découragée, j’ai tout entassé dans des cartons pour ne garder dans mon appartement que ce qui est de première nécessité. Façon de parler !  […]

Lire la suite

18/10/2018

L'accent du Sud

Ce billet là, c’est vraiment le bon moment pour le rééditer ! Avé la chanson qui va avec ! Réédition du 08 octobre 2015 ********* Je viens de réaliser que mes petits enfants, qui viendront un jour je l’espère, auront l’accent du Sud ! Athéna a déjà beaucoup de petits tics du Sud, même si son chéri  […]

Lire la suite

17/10/2018

Le désir

Réédition du 14 avril 2007 ************************************ J’ai lu entendu tant de choses sur l’amour ! Conjugué à tous les temps, comparé à un animal ou une personne. On dit qu’il nous fuit quand on le voudrait, qu’il arrive sans prévenir, qu’on le cherche, qu’on l’attend. C’est lui qui  […]

Lire la suite

07/10/2018

Anedocte

Ce n’est pas la première fois que la mort d’un grand me rappelle une histoire ou une anecdote. Je devais avoir la quarantaine, j’étais dans le train (de banlieue bien sûr) à côté de moi deux jeunes discuttaient. L’un d’eux travaile dans un magasin de disques et parle d’une cliente américaine qu’il  […]

Lire la suite

Billets connexes

- page 1 de 303