Même si mon but est de partir vivre à Grande Ville du Sud, je ne renie pas pour autant le lieu où j’ai grandi. 

J’ai toujours défendu l’Ile de France, surtout quand je suis face à des détracteurs venus de province qui sont persuadés que vive ici, c’est vivre dans des cages à lapins entourées de béton et ne jamais voir un arbre. Je ne suis pas parisienne (et çe ne me gêne pas), je vis dans un joli département les Yvelines, bien sûr ma Ville Natale est une belle ville, je suis privilégiée, mais le bonheur est partout si on le veut ! 
Je le dis souvent il y a des gens qui sont nés ici, alors ils restent ici. Ce n’est pas pire qu’ailleurs, à quoi bon passer sa vie à croire que l’herbe est plus verte à côté (il y a de l’herbe ici aussi). Je n’ai d’ailleurs pas compris le choix de mes filles quand elles sont parties vivre au Sud alors qu’il y a tout ce qu’il faut ici… Cependant je les comprends mieux aujourd’hui, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! 

Bref comme dirait Martine, si on veut être curieux, si on veut bouger un peu il n’est pas utile d’aller très loin pour trouver des endroits charmants, de la verdure, la campagne, des petits villages qui nous font croire que l’on est à cent lieux de Paris, alors que nous avons juste roulé un peu. Depuis que nous n’avons plus la maison de campagne, j’ai toujours cherché ces endroits pas trop loin pour faire un petit break pour une journée où un week-end. J’y emmène souvent Martine quand je loue un gîte. 
En passant je vous invite à visiter le blog de Denis qui conseille souvent de jolis balades en Ile de France, sauf que lui prend le train et emmène son vélo. Moi je prends ma vieille break. 

*****

Mon neveu Timothée se marie en mai avec une américaine.
C’est devenu une habitude pour moi puisque c’est le deuxième mariage dans ma tribu, à peine la date est-elle confirmée que je m’empresse de réserver un gîte pour ma famille et moi (mes filles et gendres c’est ma famille, z’avez qu’à suivre). C’est ainsi que j’ai découvert une maison dans la forêt, dans un département que je connais peu et qui ne m’a jamais spécialement attirée. Je ne fais qu’y passer, c’est tout près du péage. J’ai regardé où est ce petit village sur la carte et j’ai même découvert un parc animalier. Étant curieuse de nature, j’ai fouiné un peu partout et j’ai découvert beaucoup de choses. Un maire très dynamique qui a même un blog où j’ai pu lire toute une histoire. Il raconte comment il a créé un parc animalier et aussi le ” bar de la plage ” et même une piste de ski l’hvier !  C’est navrant de voir à quel point il a du se battre avec l’admnistration pour tous ses projets. Par exemple la préfecture lui accorde le droit d’avoir une ” piscine ” (qui est en réalité un bassin gonflable de faible profondeur) en considérant qu’il a un statut de camping, puis veut ensuite lui refuser ce droit pour des raisons de sécurité. Idem pour le parc animalier… 
J’ai été fascinée par ce village, par ce maire et j’ai également découvert le marché de Noël organisé en décembre. Des décorations fabuleuses, des bénévoles, un petit train pour aller du parking au marché de Noël, une exposition de crèches du monde dans l’église. 

Comme cela faisait longtemps que j’avais envie de faire un repérage avant le mariage pour situer le gîte, j’ai pensé que le marché de Noël était l’occasion. Samedi dernier j’ai donc emmené Martine. Inconvénient à l’arrivée, il est très difficile de se garer malgré les grands parking dans les champs. J’ai laissé Martine près du village et j’ai du faire tout le tour du village. Le passage du père Noël (trois fois par jour) dans son traîneau attire beaucoup de monde. J’ai tout de même fini par trouver une  place. Nous avons commencé par une file d’attente, Martine pour une crêpe, moi pour du vin chaud. Il faudra que j’apprenne à en faire moi-même un de ces jours ! 
Ensuite j’ai fait le tour des stands. Pour ma part les stands en eux-même ne sont pas ce que je préfère sauf si l’on tombe sur des produits assez rares. Là il y avait de l’autruche et j’ai craqué pour des soupes origniales que l’on pouvait goûter sur place. 

J’ai pris beaucoup de photos. Je n’ai pas pu voir les crèches du monde exposés dans l’église Martine ne se sentait pas d’attaque pour attendre. Mais je reviendrai le matin une autre fois. 

Il faut vraiment saluer de telles initiatives, on devrait décorer le maire de ce village de 630 habitants, on devrait récompenser les bénévoles.
Je vais faire de la pub à ce village, été comme hiver il s’y passe toujours quelque chose. 

 

 

Bienvenue à Janvry
Marché de Noël à Janvry