villageindien2.jpg
 

Récemment je me suis disputée avec mon frère, parce qu’il a sorti une phrase cliché : “  Les américains n’ont pas d’histoire”  variante “l ‘Amérique n’a pas d’histoire “

Cettre phrase me fait sortir de mes gongs ! C’est vite résumé : une histoire moins longue devient ” pas d’histoire “

C’est clair ” Autant en emporte le vent ” raconte l’histoire d’une guerre qui a du avoir lieu en 1900, mon grand-père venait de naître, autant dire que c’est récent.
En passant ceux qui disent ” pas d’histoire ” serait bien incapables de donner les dates de la guerre de Cessession.

C’est très français (européen qui sait ?) voire France profonde cette fierté d’avoir ” une histoire ” et de se targuer d’une pseudo culture qui va avec !

nb : ne me lychez pas tout de suite, j’aime mon pays et ses habitants, j’y reviens !

Notre vision de l’histoire des Amériques commence avec Chrsitophe Colomb (encore une raison d’être fiers) on oublie que ce grand pays était peuplé avant !
Certes les amérindiens n’ont pas construit de château forts ni de temples… ah ben oui pas d’histoire je vous dis !

J’avais lu il y a longtemps dans les années 70 (je suis un dinosaure j’ai une histoire) que les américains d’Amérique du Nord étaient beaucoup moins sédentaires que nous. C’est pourquoi leur maisons sont en bois. Quand ils achètent une maison c’est pour 10 ans.
Nous, nous voulons des pierres qui tiennent jusqu’à la retraite. Chacun son histoire.
 

grangebois.JPG
 

L’histoire est intéressante, c’est bien de la connaître. Mais doit-on être pédant comme si nous avions nous-même construit Notre-Dame et la Tour Eiffel ?
Cela me rappelle cette étudiante au nom célèbre qui figurait dans les manuels scolaires, son grand-père était un génie.
Du coup elle en était fière et se targuait de n’avoir pas besoin de travailler : mon grand-père a bien travaillé, les profs n’osent pas trop m’embêter !

Idem pour la culture, comme si être né en France nous paraît d’une aura de culture étendue dès la naissance !
J’ai entendu une femme dire : ” les américains sont inculturés “. Coluche aurait pu en faire un sketch !

Née près d’un château célèbre, et ayant eu de nombreuses institutrices amoureuses du Roi Soleil, je ne peux qu’admirer et aimer l’oeuvre.
Mais je n’oublie rien pour autant ! Certes on peut admirer l’oeuvre archtitecturale, les idées d’un monarque qui a su s’entourer d’architectes, de peintres et de jardiniers de génie… Mais combien de morts sous ces belles pierres ? Combien d’esclaves, de vies de misère et de sacrifices ?
Et là je ne parle que des constructions et pas des soldats envoyés à la mort.

Et si on veut remonter plus loin, histoire de montrer que l’on a une histoire et ” nos ancêtres les Gaulois ” les huttes peuvent-elles se moquer des tipis ?

Pour ma part j’ai toujours du mal à lire un roman histoirique, (j’en ai lu pourtant) ou à regarder un film ou une série historique, je ne supporte pas de voir le triste sort réservé aux femmes.

Je me souviens de ce livre de Christiane Collange : Merci mon siècle, où elle disait toutes les chances d’être née maintenant, en citant des tas d’exemples comme la médecine (imaginons ce que c’était d’être myope à une époque !)

Alors oui on peut être heureux d’être nés là où nous sommes nés, même si il y a encore des progrès à faire.
On peut aimer son pays, sa langue, ses monuments, son histoire, et même en être fier, surtout que ces derniers temps la patrie devient une valeur sûre…
Pourtant ce n’est pas notre pays qui est attaqué mais toute une civilisation mais c’est un autre débat.

Oui on peut être fiers, heureux tout ce qu’on veut !

Mais personne n’a le droit de mépriser l’histoire des autres pays !

village_gaulois.jpg
 

 

vilage_indien.jpg