Les petites béguins

Les vraies histoires d’amour on sait ce que c’est. On sait les reconnaître.

Mais il y en a d’autres. Des histoires qui arrivent entre temps…

Des mots qu’on emploie moins souvent aujourd’hui…

Béguin, toquade, s’enticher de quelqu’un….

Ça arrive souvent quand on est une grande rêveuse.


Parfois c’est une personne qui ne se doute de rien… Un collègue, un chef, un voisin, un commerçant. Tu es troublée, tu te sens toute drôle. Tu as peur que ça se voit. Tu te fais la leçon, tu te traites d’idiote, tu te trouves ridicule. Mais rien n’y fait. Tu y penses tout le temps… Comme dans la chanson de Jean-Jacques Golmann, "et tu cherches à la croiser, t’as 15 ans soudain".


Parfois c’est quelqu’un qu’on connaît un peu. Dans la famille, dans un groupe d’amis pour une raison quelconque…

Tu fais avec lui des choses sans importance.. . Faire voiture commune, des courses pour un pot, tout autre chose.
Il t’aime bien. Mais toi tu es troublée. Des choses sans importance mais pour toi c’est important.
Un coup au cœur quand tu le vois. Les jambes qui flageolent. Pour toi c’est important, tu es contente de faire ces choses qui te permettent d’être seule avec lui. Il t’aime bien alors tu guettes le moindre geste, le moindre mot. Tout ce qui vient de lui et qui est gentil te transporte au 7ème ciel.

Là aussi tu as 15 ans, tu vois réapparaître des complexes d’ados : oui il m’aime bien, mais sûrement que je ne suis pas assez jolie pour qu’il ait envie d’autre chose…

Et puis un jour le petit béguin s’arrête. Soit parce que les circonstances font que tu ne le vois plus. Et tu t’étonnes de l’oublier si vite. Soit parce que tu te lasses, tu réalises qu’il ne passera jamais rien, en fait tu le savais depuis le début… Soit parce qu’il te déçoit, tu as été aveugle. Soit parce que tu passes à un autre…

Et si tu continues de le voir, tu le verras changer : il t’en veut un peu de lui avoir enlevé ton admiration… Il ne se doutait de rien, tu crois vraiment ?

Ça arrive souvent quand on est une grande rêveuse…

Ça arrive même à celles qui sont déjà amoureuses

Ça arrive peut-être aux hommes qui sait ?

Peut-être avons nous besoin de ces petits béguins, peut-être qu’ils nous aident à vivre !