Je commençerais bien ce billet par ” Je vais encore passer pour une vieille c*onne ” mais on me souffle dans l’oreillette que c’est le titre d’un livre.. au masculin le vieux c*on…

Il y a quelques temps j’avais lu dans un blog ce constat amusant : Internet va nous aider à nous informer et nous cultiver, à partager les informations, et juste après une photo : tu as vu la vidéo du chat qui a peur d’un concombre ! Trop drôle !

Je vous épargne mon couplet sur la télé réalité, acteurs et spectateurs ont au moins une excuse, relativement jeunes !

Depuis que FB nous a envahi… et je ne jette pas la pierre du tout à FB c’est un outil qu’il faut savoir utiliser et qui peut être utile. 

Bref, les groupes se sont mutlipliés. La plupart ont été lancé par des ados ” Tu sais que tu viens de Verny quand… ” et les publications n’avaient rien de passionnant. Certains ont opéré une mutation intéressante avec des membres qui ont partagé de vrais infos ou l’histoire des communes. Je connais même un groupe ou l’ado devenu grand a pris la grosse tête en voyant le nombre de membres augmenter et a refusé de prendre d’autres adminstrateurs, il s’est retrouvé submergé de pubs, de publications bizarres… D’autres ont créé des clones de groupe : ” Tu sais que tu viens de Verny quand trois petits points” les petits points sont de vrais pettis points bien sûr.
Et la plupart de ces groupes sont morts de leur belle mort ou ne sont pas sortis de la cour du lycée.

Il y a eu des disputes, des problèmes d’ego comme on dit aujourd’hui, des contre groupes comme on fait des contre soirées. Des clones de site comme Leboncoinduquatrevingtdouze…
Pour ma part dès que c’est possible et que le site existe je vais sur le site, quand on veut de vrais infos, la navigation sur FB est peu aisée.

Bref j’ai vu se multpilier non seulement les groupes mais aussi les ” Entraides entre gens de chez nous ” … Je blague bien sûr ce n’est pas le titre.
J’ai moi-même créé mon propre groupe. J’ai du déjà le dire : MaVille, Belle Voisine et une autre ville plus connue sont très proches pour ne pas dire imbriquées les unes dans les autres. Seul le groupe de MaVille est intéressant avec des membres impliqués, les deux autres ne valent pas le détour. Et puis je trouvais ça fastidieux d’aller dans trois groupes chercher des infos ou les partager.

Même en balisant, en interdisant les pubs, il y a toujours un agent immobilier qui s’inscrit partout uniquement pour mettre sa pub et qui ne revient jamais.

Pour ma part je suis plus intéressée par les idées de sorties, le partage d’informations intéressantes, c’est fou le nombre de gens qui ne savent pas ce qui se passe à côté de chez eux.. Mais les histoires de chat perdus ou d’entraide me lassent vite.

On dirait que les gens sont de vrais assistés ! Ils ne savent pas qui est Pages jaunes.

Qui connaît un bon médecin dans le quartier machin ? Qui sait où acheter de la nourriture pour chats ?
Je trouve malsain de dire du mal de tel praticien, vous pouvez trouver génial un médecin que votre voisin trouve nul. Et puis vous aurez dix avis différents, vous serez bien avancés.

Dans quelques cas particuliers bien sûr on demande un avis. Mais moi j’aime bien le bouche à oreille ! On parle avec de vrais gens : ah tiens merci du tuyau !
Et puis les gens qui posent ce genre de questions ne sont jamais rassurés ! Ils se répandent sur tous les groupes et ont toujours quelque chose à demander. Les commentateurs ne lisent pas les commentaires et se répètent, d’ailleurs celui qui a demandé ne les lit pas non plus.

Mieux : une clé trouvé, une carte d’identité : au lieu de la rapporter au commissariat, on prend une photo qu’on publie sur le groupe.
Si c’est ça l’entraide, moi je dis… Mouais…

Les gens semblent devenus complètement assistés.
À quand une publication : quelqu’un connaît le numéro des pompiers ?  Il y a le feu chez moi !

Il y avait une mamie qui prenait des photos de tous les chats qu’elle croisait, demandait même une cage pour le récupérer, sauf qu’un jour un propriétaire furieux a signalé que son chat prenait le soleil dans la rue et qu’il n’était pas à l’abandon !

Ce matin j’ai bien ri.
D’abord la publication du maire de XX. Il dit que la police a localisé une rave party sauvage pas loin (sauf que ce n’est ni son département ni le département accolé) et qu’il a prévenu la préfecture.
Zorro est arrivé. Nombreux commentaires.
Certains rient bien fort, car dès qu’on entend le moindre bruit dans nos cités de nantis, c’est la fin du monde. Par exemple de gros travaux sur les rails la nuit. Hé oui le jour les trains circulent, bizarre ! D’ailleurs tout le monde râle quand ça ne roule pas.
Habiter en ville c’est accepter les avantages et les inconvénients ! Oui le camion de poubelles passe et alors ?

Revenons à notre rave party. Certains petits malins se hâtent de faire remarquer à Zorro que la préfecture ne va pas intervenir pour un évenement autorisé, payant et qui plus est dans un autre département du Sud !
On publie même le lien de l’évenement, mais personne ne lit : ah oui moi non plus je n’ai pas dormi, pourvu qu’on les déloge !

Cela a commencé à 7 h à mon réveil. À 11 h les publications, les fausses informations continuent de circuler ! La police essaye de les déloger ils sont nombreux ! Damned ! C’est vrai que quand c’est un maire qui a relayé une fausse info, tout le monde le croit ! Hihi !

Amusant d’imaginer que ceux qui écrivent sont scotchés à leur écran, n’ont pas mis le nez dehors ni vérifié l’info nulle part, d’ailleurs ils ne lisent pas quand on leur dit qu’il est inutilde de prévenir la police.

Je me souviens du nombre de fois où on a critiqué les villages de campagne avec leur potins, leur conversations banales !

J’avoue que je me demande si je ne préfère pas le petit village ! Une dame qui m’aborderait au marché pour me demander l’adresse d’un bon docteur,je lui dirais de demander à quelqu’un d’autre et je filerai bien vite avec un sourire. Une histoire de chat perdu, je dirai que je n’ai pas de chat.. Une histoire de rave sauvage je dirai que j’aime  bien les festivals.

Mais surtout surtout : je crois que je pourrais être attendrie par la pire des mégères, la plus casse-pied des commères, le pire des assistés, parce que je serai en face d’un HUMAIN !

Alors que là pour une publication intéressante, il faut en lire 10 sans intérêt.
Si les gens s’ennuient et ont envie d’écrire, qu’ils commencent un blog, au moins liront ceux qui en ont envie, ou alors personne !