Je lis souvent, j’entends souvent ” Profitez de l’instant présent, vivez l’instant présent “.
Depuis que le développement personnel fait vendre, et que tout le monde a compris que 12 ans de psychanalyse pour décortiquer son passé ne font pas le bonheur, c’est devenu une phrase plus célèbre que les phrases de La Fontaine, et aussi la solution à tous les problèmes.

Bien sûr dans l’absolu j’ai compris ce que ça veut dire et vous aussi. Votre passé est passé et vous n’y pourrez rien changer, votre futur est inconnu, et vous vous inquiétez pour des choses qui n’existent pas encore. Regardez plutôt votre vie présente, tout va bien, vous avez un toit sur la tête, un travail, des enfants dont vous êtes fiers, pas de gros soucis.

Je me souviens d’avoir lu dans un livre que j’ai eu envie de jeter aussitôt le conseil d’un pseudo médecin de l’âme. Il s’adressait à une femme de 83 ans qui se plaignait de son isolement, ses enfants n’avaient pas le temps de venir la voir. Il lui conseillait de se concentrer sur l’instant présent, par exemple savourer sa tasse de thé et se dire que l’instant présent est magique ! J’ai été révoltée !

Cette phrase se cuisine à toutes les sauces. Celui qui n’a pas envie de vous écouter parler de vos préocccupations du moment, celle qui estime que vous n’avez pas à vous plaindre vous répondront : vis l’instant présent !
- Ah oui ? Tu veux dire que là je dois savourer ce moment où je parle à quelqu’un qui n’en a rien à faire de mes soucis ?

Oui dans l’absolu je comprends. Mon présent serait plutôt une tranche de vie, une période de vie.

Mais si je prends les choses au pied de la lettre c’est quoi l’instant présent ?
C’est entendre le réveil et me dire que je n’ai pas envie de me lever, que je serai bien restée un peu plus au lit ?
C’est attendre mon train en retard ou en grève, marcher dans la rue…
Encore que marcher dans la rue, il m’arrive de l’apprécier, même pour aller travailler : j’ai eu très souvent mal au dos et je suis contente quand tout va bien !
C’est être à mon bureau en train de m’occuper d’un dossier, en me disant qu’il y en a une pile qui m’attend et en jetant un œil à l’heure pour voir combien d’heures il reste avant la sortie ?

On ne peut pas dire que ces instants présents soient des moments de grand plaisir qu’il faut savourer !
Je ne vois pas où est la jouissance-absolue.
(Je sais pas de trait d’union, mais je n’ai pas envie que mon blog soit encore bridé pendant des mois)

Bien sûr il y a des moments bien agréables comme déguster un nouveau plat, se baigner, marcher dans la nature.
Pour ma part c’est pendant les galipettes la jouissance-absolue, oui même avant la vraie, où tous les sens en éveil je profite de chaque seconde.
Et je met la danse un cran en dessous pas très loin.

Mais si je me met à vivre l’instant présent je vais devenir quoi ? Je serai qui ? Une personne qui a une capacité de concentration de 1 seconde…
Le présent ça représente combien de secondes ? Une milliseconde ? un millième de seconde ? Rien du tout ?
Je vais devenir une personne qui a une mémoire de six minutes ?
Une personne qui ne sait pas ce qu’elle faisait il y a deux minutes, ni ce qu’elle va faire dans deux minutes ?
Ça doit être relativement reposant, mais ça doit avoir un nom. Heureux les fêlés….

On me répondra sûrement que non, ce n’est pas ça, c’est plutôt le concept Yoga-Meditation… Mouais, moi je veux bien être une grande rêveuse, et je peux vous prouver que le rêve guérit bien des mots et résout bien des problèmes… Mais je ne vénère pas Bouddda, ni le Lili-Lama, je n’aime ni les sermons, ni les phrases toutes faites.

Que l’on se fasse trop de soucis pour rien, je suis d’accord. Que l’on cesse de se torturer avec le passé, les remords et les regrets, je suis d’accord.
Voir le rayon de soleil, voir le verre à moitié plein, je ne demande pas mieux. Mais qu’on ne me dise pas que vivre l’instant présent est la solution à tout.

Le présent ça représente combien de secondes ? Une milli seconde ? un millième de seconde ? Rien du tout ?
Des instants présents il y en a combien dans une journée, dans une heure ? Vont-ils être tous semblables ?
On veut nous faire croire qu’une vie sans soucis n’existent pas ? La vie est un long fleuve tranquille, ils se marièrent eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux et tranquilles en vivant l’instant présent ?

Pire : on veut nous faire croire que nous sommes tous semblables. Alors qu’il y a des gens qui ont eu un passé difficile voire tragique, et des gens qui ont un futur incertain voire catastrophique.
 

Alors quand je lis ou quand j’entends : profitez de l’instant, c’est comme écouter l’horoscope du jour. C’est entendre une phrase bateau, passe partout forcément positive et peu importe si j’ai entendu l’horoscope d’un autre signe que le mien, ça fera l’affaire quand même.