Coralie s’en est voulu après coup de m’avoir agressée en vacances, alors que j’avais vu juste.

Je n’osais pas trop parler de cette histoire à Servane. Je l’avais apprise par Jolinette, à une époque ma sœur me disait que Jolinette me racontait plus de choses qu’à elle. C’est Servane qui a abordé le sujet, elle m’a demandé si j’étais au courant. J’ai dit : oui je suis au courant, je suis dégoûtée, je ne veux plus les voir ni l’un, ni l’autre !

Il y a bien une chose sur laquelle nous avons été d’accord très vite, Servane et ses deux filles, mes deux filles et moi : Jean-Louis ne remettra plus les pieds à la Sauvageonne !

Servane m’a parlé de ses filles, de leur déception, du fait que tout cela les perturbait. Elles s’étaient déjà organisées pour inviter Groseille pendant les vacances scolaires. Servane m’a dit : ” Je ne plains pas Mme 2ième femme, elle a la monnaie de sa pièce. Je ne me serais pas vengée, ce n’est pas mon genre, le destin s’en est chargé pour moi. Cela ne l’a jamais gênée que Jean-Louis m’abandonne avec deux filles en bas-âge et n’appelle jamais ses filles même pour leur anniversaire. Jamais il n’est venu les voir en Ile de France non plus. Maintenant il va faire la même chose avec Groseille, sauf que là il va remonter à Paris “.

Servane s’est étonnée de voir ressurgir tout ce qu’elle croyait avoir enfoui. Elle a même pleuré durant une fête de famille en disant ” il m’a abandonnée à l’époque “. Elle m’a dit aussi : ” finalement mes filles qui étaient petites quand nous avons divorcé ont vu comment est leur père sans que j’ai à leur dire “.

Je lui ai répondu que Jolinette savait très à quoi s’en tenir.
Ce qu’elle ne savait peut-être pas c’est comment Jean-Louis avait agi avant de partir. Quand il ne se sentait plus bien dans son couple, au lieu d’en parler, il se réfugiait derrière son écran pour se confier à des amies virtuelles. Forums à l’époque, amies FB lors du deuxième mariage. Comme l’avait souligné Servane à l’époque, c’est facile ne montrer qu’une facette de soi, de se plaindre pour se faire consoler…

Artémis a demandé à Jolinette : Tu le vois comment ton père maintenant ? Est-ce qu’il était un héros pour toi quand tu étais petite ?

Mariane a été aussi choquée et gênée. Elle a appelé Servane, elle lui a dit qu’elle n’inviterait jamais Floirna et Jean-Louis en même temps que la tribu. Depuis deux ans envirion, Cédric refusait d’inviter la famille de Mariane le 25 décembre en même temps que la tribu. Peut-être parce que nous sommes déjà bien assez nombreux, ou peut-être que Florina n’était plus en odeur de sainteté. Mais là pour le coup ils sont indésirables.

Il n’y a que Martine qui n’est pas au courant de cette histoire. Un jour ou l’autre elle saura que le père de ses petites filles a divorcé de Mme 2ième femme, mais la tribu est pratiquement persuadée que Jean-Louis se fera larguer comme tous ses prédécesseurs, donc inutile d’en parler pour le moment.
Jean-Louis a divorcé en un clic. C’est à dire qu’il a viré sa femme de ses amis FB, afin d’éviter les commentaires désobligeant. Super l’amour virtuel, ça se gère très vite !

Début septembre Cédric nous prévient que la mère de Mariane est décédée. Martine est encore à la Sauvageonne. Mes sœurs et moi décidons d’aller à l’enterrement, même si je dis à Servane que je redoute de voir Florina. Jolinette et Manivelle sont venues aussi. Durant la messe elles regardent avec étonnement Florina qui se comporte comme si elle était à la fête foraine avec des rires et des grands gestes. Bien entendu personne ne parle de quoi que ce soit.

Coralie et Manuréva, les filles de Cédric sont aussi un peu choquées du comportement de leur tante. J’ai dit que j’aimais bien Jean-Louis à l’époque, je n’étais pas la seule : Mariane l’avait choisi comme parrain pour Manuréva. Et puis il y a une autre pauvre innocente, la fille de Florina, 6 ans. Mariane et ses filles se sont beaucoup occupées d’elle, et se demandent comment la pauvre enfant va vivre cette situation.

Avec Servane nous nous sommes bien défoulées et nous avons bien ri par mél au boulot. Nous imaginions le choc pour Florina de revoir Jean-Louis après tant d’années. Jean-Louis a été un beau jeune homme, mais s’il était propre sur lui quand il était marié avec ma sœur, il est devenu très négligé avec sa deuxième femme. Négligé voire sale, il a pris 20 kilos et la bedaine qui va avec, la calvitie aidant il n’a plus rien d’un jeune premier.
Lors de l’anniversaire de Manivelle, le père de Jean-Louis est venu. Il était catastrophé par le comportement de son fils, tout en tentant de le défendre un peu.

Je me doute que certains d’entre ne vont pas comprendre mon jugement. J’en ai déjà entendu me dire ” on ne choisit pas de qui on va tomber amoureux blablabla “.

Sauf que la vie ce n’est pas une sitcom. On ne tombe pas amoureux de son voisin de palier le lendemain de son divorce, surtout si on plus 20 ans.

La vie ce n’est pas un réseau social, on ne décide pas de faire sa vie avec quelqu’un qu’on a connu via messenger, même si cette personne était une relation lointaine.

Sauf qu’on serait peut-être plus tolérant s’il s’agissait de personnes bien sous tout rapport. On finirait pas s’y faire, par accepter, et même par trouver ça cocasse. Mais là il s’agit de deux paumés incapables de vivre seuls qui s’accrochent à la première branche qu’ils trouvent.

Jean-Louis semble comprendre qu’il va devoir faire des efforts si il ne veut pas perdre ses filles pour de bon. Il essaye de leur dire que Mme 2ième femme a des torts aussi, ce qui n’est pas forcément une bonne idée.
Même Pierre le beau-père de mes nièces a dit que cela les avait perturbées et rapprochées.
Servane n’est pas responsable bien sûr, qui aurait pu imaginer que Jean-Louis deviendrait ce qu’il est ? Elle n’est pas responsable mais ça ne doit pas être drôle pour elle non plus.

Je ne sais pas comment les choses évolueront. Je suis triste pour mes nièces.

Je me dis même que j’ai de la chance et mes filles aussi. Il y  a des ex-maris ” normaux “, des pères  ” normaux ” .
Mes filles n’ont pas à rougir ni à souffrir du comportement de leur père.