chat1.jpg

Quand Artémis et Jérémy habitaient à la maison, il y avait une conversation qui m’amusait beaucoup !

Je ne ferme jamais aucune porte, à part la cuisine, car mon chat serait capable d’aller se servir à manger tout seul.

Mais Artémis et Jérémy avaient décidé de fermer leur chambre. Le chat n’appréciait pas du tout. Quand je demandais pourquoi, ils me répondaient : mais il fait ses besoins sur nos vêtements !

Évidemment si vous l’enfermez ! Le chat est très propre, il a une litière qu’il utilise peu, il préfère aller dehors. Bien sûr il perd ses poils (il est angora) et il lui arrive d’être malade, mais jamais il n’a fait ses besoins n’importe où, sauf si il se retrouve enfermé !

Le petit couple est très désordonné, et le chat adore se coucher sur les sacs et vêtements noir, normal il est blanc et roux. Et puis pour se venger de la porte fermée, il fait pipi sur leur vêtements, bien fait !

Un jour Jérémy découvre que le chat, le chat d’Artémis, même si “devinez qui” s’en occupe le plus souvent, s’est oublié sur son sac de voyage.

Il le pousse sans ménagement. Rien de méchant rassurez vous, pas de coups, pas de brutalité ! Mais Artémis n’apprécie pas du tout :

Artémis : ça suffit ! C’est un animal, pas un jouet ! Si un jour tu as un bébé et qu’il te fait pipi dessus, tu vas le jeter par la fenêtre ?

Jérémy : mon enfant il sera éduqué !

Artémis : c’est ça ! À trois ans peut-être et encore ! Mais quand il sera bébé ? On en reparlera !